Pour recevoir le 1er épisode dès qu’il sera en ligne, inscrivez vous ici ⬇️

✨ Vers l’écoptimisme et au-delà !

Bonjour 👋

Moi, je suis Florence. Je travaille chez Pimpant, une entreprise qui imagine et crée des produits du quotidien sains et rechargeables pour toute la famille et toute la maison : 🚿 gel douche, 🧴 shampoing, 🧽 liquide vaisselle, 🧺 lessive, …

Je suis head of impact. Au quotidien, je suis responsable de : la feuille de route impact, la réalisation du bilan carbone, la formation RSE en interne, le contrôle du respect de la mission de Pimpant, …

Et pour faire grandir l’impact social et environnemental de Pimpant, je passe du temps à analyser les enjeux de la crise écologique 🌍.

Avant cela, je suis passée par presque 20 ans dans l’univers du conseil aux entreprises. Quand j’étais consultante, j’ai essentiellement aidé des entreprises à changer d’outils informatiques (comptabilité, achat, …).

Je ne me sentais pas à ma place dans cette fonction :

😬 J’avais l’impression d’être devenue un produit :
La priorité est donnée à la marge que l’on peut faire en plaçant un consultant, et certains employeurs poussent cet exercice très loin.

😖 J’avais l’impression de faire un métier inutile et dénué de sens :
Je m'éloignais de plus en plus de mes valeurs. Mon CV a été transformé tellement de fois pour être “mieux vendue”, j’avais l’impression d’être une imposture.

🍒 Cerise sur le gâteau, ce n’est pas un métier ‘parent-friendly’ :
Quand je suis devenue parent, on m’a suggéré de prendre une nounou à domicile pour que je puisse consacrer tout mon temps à mes missions, ah ah ! C’est là que j’ai dit stop.

J’ai envie de consacrer du temps à mes enfants et d’être disponible pour elles. Alors cela devenait de plus en plus difficile de devoir sacrifier du temps pour un métier qui me correspondait de moins en moins 😓.

En plus, comme pour beaucoup, avoir des enfants m'a fait changé de regard sur le futur de notre monde. Mon histoire avec la transition écologique ressemble beaucoup au début de la chanson “I will survive” 💪 :

😱 D’abord, j’étais pétrifiée quand j’ai réalisé quels risques pesaient sur le futur. J’étais tiraillée l’envie de changer et la nécessité de faire face au quotidien et à la pression sociale.

🧐 Et puis j’ai lu, regardé des documentaires, écouté des podcasts, échangé …

🤘 J’ai commencé à accepter la situation et à me dire que finalement, avec ou sans risques pour le futur, j’avais bien envie de la faire bouger cette société.

J’ai réalisé qu’il devenait urgent de me trouver un métier en lien avec la transition écologique en accord avec mes valeurs. Je suis devenue consultante indépendante pour avoir plus de liberté dans :

☑️ mon organisation

☑️ le choix de mes missions

☑️ le choix de mes formations

Et de fil en aiguille 🧶, j’ai découvert Pimpant. Le projet de Karline et Baptiste (Co-fondateur de Pimpant) cochait toutes les cases pour moi. Ils avaient envie de me faire confiance. Je n’ai pas hésité longtemps à rejoindre l’aventure.

Le poste que j’occupe aujourd’hui me va bien, car j’ai toujours eu besoin de comprendre une situation quand elle m’inquiète. Et on peut dire que la crise écologique rentre dans cette catégorie 😅 !

J’ai beaucoup de “pourquoi” dans la tête en lien avec notre fonctionnement face à la crise écologique. Y répondre me permet d’avancer et de voir la crise que nous traversons comme une opportunité de construire une société plus juste et plus agréable.

Plus j’avance, plus j’ai la sensation d’améliorer ma qualité de vie et d’aller dans le bon sens.

Cela prend du temps et de l’énergie pour trouver des réponses. Alors autant partager ce que j’ai appris pour que cela puisse être utile à celles et ceux qui cherche à y voir plus clair et de passer à l’action 🌌.

Allez, c’est parti, direction l’écoptimisme et l’infini 🌟 !

Pour recevoir le 1er épisode dès qu’il sera en ligne, inscrivez vous ici


😅 Qu’est-ce qu’un écoptimiste ?

J’ai découvert le mot “écoptimiste” grâce à un article de MakeSense qui proposait la création de nouveaux mots adaptés à notre quotidien.

Ce mot signifie que l’on peut :

  • 👀 être lucide sur l’état actuel de notre écosystème.

  • 💪 trouver la force et l’envie de contribuer à le changer pour un monde meilleur.

C’est un terme créé par Dorothée Moisan. C’est le titre et le thème de son livre : “Les écoptimistes”. Elle raconte l’histoire d’écolos inspirants qui se battent avec le sourire pour des lendemains meilleurs.

Je suis convaincue que notre vie et notre futur peuvent être plus enthousiasmant que la vision que l’on nous propose aujourd’hui.

Quand on regarde ce que l’humanité a accompli depuis ses débuts, c’est assez fulgurant non ? Pour l’instant, on s’est servi de notre intelligence pour mettre le chaos dans notre écosystème.

Mais pourquoi ne serait-on pas capable d’utiliser nos apprentissages pour aller vers un avenir plus juste, plus désirable tout en contribuant à perpétuer la vie ?

De plus en plus de projets crédibles et réalistes vont dans ce sens. De plus en plus de personnes sont écolos et optimistes. On peut même aujourd’hui les nommer avec un terme adapté. C’est un signal faible, mais c’est un signal tout de même !


À qui s’adresse cette newsletter ?

Aux imparfaites et aux imparfaits du quotidien, qui :

😎 veulent comprendre la crise écologique pour trouver comment agir un peu, beaucoup, passionnément… pour les futures générations, sans pour autant être prêt à tout larguer.

😅 se sentent perdu(e)s et tiraillé(e)s entre la nécessité de faire face au quotidien et leur envie de changer.

🤔 sentent qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de la surconsommation.


Conseils de lecture

Je vous recommande de lire les épisodes dans l’ordre. L’idée de cette newsletter, c’est de vous proposer une approche progressive pour devenir écoptimiste. C’est comme cela qu’elle aura plus de valeur et qu’elle sera la plus facile à lire.


Ce que vous trouverez dans cette newsletter

Chaque semaine, je vous montre comment passer d’éco-anxieux à écoptimiste en vous aidant à comprendre la transition écologique tout en vous donnant les clés pour agir.

Pour un accès complet à la newsletter et ne plus louper d’infos, inscrivez-vous ici ! ⬇️

Subscribe to L'écoptimiste

Chaque semaine, je vous montre comment passer d’éco-anxieux à écoptimiste en vous aidant à comprendre la transition écologique tout en vous donnant les clés pour agir.

People

Née en 334.6 ppm CO2 - Ecoptimiste & Head of Impact chez Pimpant